Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Noorwegian wood ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Espace Otaku -> Autres -> Films live
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shii
Kami Otaku
Kami Otaku

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2011
Messages: 1 205
Titre:
Etoiles:
Point(s):

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 23:26 (2014)    Sujet du message: Noorwegian wood Répondre en citant


NORWEGIAN WOOD



Titre original : Noruwei no Mori
Titre français : La ballade de l'impossible
Réalisateur :
Kumazawa Naoto
Année de sortie : 2011
Genres : Drame, Romance
Durée : 2h13
Récompenses : 5 nominations
(au Mostra de Venise 2010, et au Festival du film Asiatique de Deauville 2011)

                                                                                                       



~ Synopsis ~


Tokyo, fin des années 60. Kizuki, le meilleur ami de Watanabe, s’est  suicidé. Watanabe
quitte alors Kobe et s’installe à Tokyo pour commencer  ses études universitaires. Alors
qu’un peu partout, les étudiants se  révoltent contre les institutions, la vie de Watanabe est,
 elle aussi,  bouleversée quand il retrouve Naoko, ancienne petite amie de Kizuki.  Fragile et repliée
 sur elle-même, Naoko n’a pas encore surmonté la mort  de Kizuki. Watanabe et Naoko passent les
dimanches ensemble et le soir  de l’anniversaire des 20 ans de Naoko, ils font l’amour. Mais le
 lendemain, elle disparaît sans laisser de traces. Watanabe semble alors  mettre sa vie en suspension
 depuis la perte inexplicable de ce premier  amour. Lorsqu’enfin il reçoit une lettre de Naoko, il vient
 à peine de  rencontrer Midori, belle, drôle et vive qui ne demande qu’à lui offrir  son amour.

Source : Allociné

                                           


~ Personnages & Casting ~

        
                                                                                


WATANABE
Interprété par Kenichi Matsuyama


       
                       

Watanabe est un jeune étudiant très simple... trop simple. En lisant le livre, qui prend son point de vue,
on reconnait un peu le Meursault de Camus, de par son côté passif et ses pensées qui semblent toujours
extérieures à lui même. En se renseignant, on apprend d'ailleurs que Murakami est un grand admirateur
d'Albert Camus, et qu'il s'en est inspiré pour quelques unes de ses oeuvres.

Au début de l'histoire, dans le roman, au fil d'une ballade, Watanabe, agé d'une trentaine ou d'une qua-
rantaine d'année, réfléchit sur son passé, sur sa jeunesse, et nous raconte comment il est devenu ce qu'il
est maintenant.

Dans le film, on le retrouve directement au début de son histoire, au lycée, avec son meilleur ami, Kizuki,
et la petite amie de Kizuki, Naoko. Jeunes, insouciants, ils s'amusent ensemble tous les soirs dans leur
quartier de Kobe. Un jour, sans explication, Kizuki met fin à ses jours, laissant seuls son meilleur ami et
sa petite amie.
Watanuki part pour Tokyo pour y passer ses études, dans un contexte de soulèvement de la jeunesse (nous
sommes en 1968, et il faut savoir que le soulèvement a été particulièrement important au Japon, bien plus
qu'il ne l'a été en France).  La mort de son meilleur ami, qui demeure, même pour lui, incomprise, et inex-
pliquée (Kizuki n'a rien laissé derrière lui), a eu un grand impact sur lui même. Il découvre peu à peu que
cet impact a été encore plus important chez Naoko, qui semble même traumatisée.


Et aussi...


Rinko Kikuchi as Naoko
Kiko Mizuhara as Midori
Tetsuji Tamayama as Nagasawa
Kengo Kora as Kizuki
Reika Kirishima as Reiko Ishida
Eriko Hatsune as Hatsumi
Shigesato Itoi as the Professor
Haruomi Hosono as the Record Shop Manager
Yukihiro Takahashi as the Gatekeeper

        


                                                           


~ Images ~

     




      
               
             

~ Vidéos ~


                             
                     


~ Avis personnel ~


Je me sentais obligée de faire un fiche sur l'adaptation en film d'un de mes romans préférés, qui n'est d'autre
que la Ballade de l'impossible d'Haruki Murakami.

Je dois avouer que j'ai été déçue de l'adaptation, non pas en raison de la réalisation, du casting, ou bien de la musique,
qui sont très bien réussis, mais en raison de l'interprétation de l'oeuvre originale. Dans le roman, Watanabe est un peu "l'étranger"
des temps modernes, ses descriptions, pensées et même ses sentiments sont objectifs. On reconnait bien là l'amour de Murakami
pour Camus. Le film est davantage axé sur les histoires d'amour que Watanabe connait, ce qui est, à mon sens, que le côté secondaire
de l'histoire. L'histoire est avant tout celle d'un jeune homme plutôt passif, mystérieux, que l'on comprend peu à peu au travers
de ces histoires justement, et qui va d'ailleurs s'engager de plus en plus pour devenir le réel personnage principal de sa vie, notamment
lorsqu'il fait la rencontre de la jeune et enjouée Midori, qui est la parfaite opposition de lui.

J'ai apprécié ce livre pour l'effet qu'il a eu sur moi, de la même manière que j'ai apprécié L'étranger de Camus. En effet,
ces deux auteurs ont su opposer brillament le côté passif et calme de leur personnage, que rien ne semble atteindre, à
un évènement ou à un discours frappant. Des scènes frappantes qui seraient peut être passées inaperçues dans une autre oeuvre,
mais qui ressortent ici. Pour Camus, il s'agit bien sûr du discours de Meursault, le discours le plus bouleversant de l'Histoire
de la littérature selon moi (on pleure rarement en lisant), justement en raison du contraste fait avec l'objectivité des pensées du personnage.
Pour La ballade l'impossible, je ne peux hélas pas dévoiler la scène, sinon ni le livre ni le film ne valent plus la peine d'être vus,
mais je peux néanmoins dire cela : en lisant ça, j'ai jeté le livre loin de moi.
Je reconnais ici l'adaptation filmique pour avoir su capter l'importance que Murakami accordait à la surprise dans cette scène,
en la reproduisant d'une manière tout aussi... prenante. Même pour quelqu'un comme moi qui savait que ça allait arriver, et que ça arriverait
 de manière fracassante, la scène a été (et est toujours, puisque j'ai revu l'extrait) choquante.

Je pourrais parler de ce livre et de son adaptation pendant des heures, mais je pense qu'il est bon de découvrir et d'interpréter par
soi même des fois également. Je ne conseille pas vivement la découverte de cette oeuvre, je l'impose ! De préférence en lisant
le livre d'abord, pour ne pas laisser le film piquer la vedette de la surprise pour LA scène, mais c'est un gros morceau,
et je suppose que beaucoup auront la flemme, alors regardez au moins le film, et venez en parler avec moi après !

Un petit aperçu de la musique que l'on peut trouver dans le flm :

http://www.youtube.com/watch?v=pANYrQRpyQg



 


  
_________________


Roarr ~ ♥
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Avr - 23:26 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Espace Otaku -> Autres -> Films live Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com